Events Held to Mark Day of Kim Jong Il birthday

North Korea held a series of cultural events and meetings during February 10 to February 16 to mark the Day of the Shining Star, or birth anniversary of late DPRK leader Kim Jong Il (a biogaphy of Kim Jong Il is available there).

Continue reading “Events Held to Mark Day of Kim Jong Il birthday”

Vice-Premier of DPRK Appointed

According to the North Korean news agency KCNA,  Choe Yong Gon was appointed vice-premier of the DPRK, according to a decree of the Presidium of the Supreme People’s Assembly on Thursday19th June. Choe Yong Gon was a former Vice Minister of Construction and Building-Materials Industries, Chairman of the North-South Committee for the Promotion of Economic Cooperation.

Continue reading “Vice-Premier of DPRK Appointed”

Some left but some stay: a quick review of the election to the SPA

Analyzing the list of people who were chosen at the new SPA (Supreme People Assembly of North Korea) election, we can notice that as usually the same people were chosen as in previous elections except some little changes. It would be a great challenge to analyze each person chosen to the SPA, therefore I would like to provide some information concerning only a minor part of these people.

The Jang dream team

Some people associated to Jang Sung Thaek (the uncle of Kim Jong Eun who was executed in December 2013) were chosen to the SPA session including:

Ri Chol – the former tutor of Kim Jong Eun – who was supposedly dead…according to South Korean newspapers.

Ji Jae Ryong – the DPRK ambassador to China- was also chosen. Ji Jae Ryong is considered as a former friend of Jang Sung Thaek. Jang Sung Thaek was responsible for his nomination as an ambassador of the DPRK to the former Yugoslavia in the 80’s.

Ri Kwang Gun – a NK technocrat who worked in Germany and Bangladesh – was also reelected. He was responsible for some of the business of the Jang family. Maybe some of them had betrayed Jang ? That’s also a possibility which may explain that they are still alive (I personally do believe that the reality is more complicated).

Interestingly Mun Kyong Dok (the head of the KWP in Pyongyang and a jovial friend of Jang Sung Thaek) was not elected.

Other nominations

Long-term associates of Kim Jong Il were reelected. This was done in order to maintain the Pact of Stability between Kim Jong Eun and the DPRK leadership. Among them we can quote:

Ri Ul Sol, Yang Hong Sop,  Jo Yon Jun, O Kuk Ryol, Kim Yong Ju (Kim Jong Eun uncle and Kim Il Sung brother), Kim Kyok Shik, Ju Kyu Jang, Kim Yong Dae, Kim Yong Nam, Kang Sok Ju, Ro Tu Chol, Pyong In Son, Choe Pu Il, Pak Pong Ju, Choe Hwi, Ma Won Chun, Jon Yon Jon, Kim Kye Kwan, An Kum Chol, Kim Kyong Hui, Kim Yong Chun, Sim Chol Ho, O Il Jong, Hwang Pyong So, Ri Kil Song (the former procurator of the DPRK, a 90 years old politician), Kim Wan Su, Kim Ki Nam, Pak Ui Chun, O Kum Chol, Thae Jong Su, O Su Yong (one of my favorite politician in terms of influence over the DPRK)…and many others

Own conclusions

The family of Kim Jong Eun is not fully visible in the list of SPA delegates. Kim Jong Eun was selected at the 111 place (is it not sweet ?), Kim Jong Nam, an enemy of Kim Jong Eun and a half-brother of the leader, was not chosen. He’s supposedly under the protection of the Chinese police. How long ? We do not know.

Quelle est la signification de la démission/abdication de Jang Song Thaek ?

Depuis le décès du leader nord-coréen Kim Jong Il en décembre 2011, de nombreux analystes cherchent à savoir quel sera le futur de la Corée du Nord. Ce futur passe par des personnes clés du régime nord-coréen et par leur vision que celles-ci ont de la Corée du Nord dans les années à venir. L’une de ces personnalités est Jang Song Thaek. Celui-ci est né en 1946 et a longtemps été considéré comme le numéro deux du régime nord-coréen (des éléments biographiques sont disponibles ici). Après des études en Union Soviétique et en Corée du Nord, Jang Sung Thaek a travaillé au sein des jeunesses kimilsungiennes, au sein du PTC (et tout particulièrement dans le département de la Propagande et de l’Agitation) et depuis 2007, il semblerait être le directeur du département du CC PTC de l’Administration et dispose d’une ribambelle d’autres postes (liste non-exhaustive disponible ici). Depuis 2009, il est cadre au sein de la Commission de Défense Nationale. Les médias sud-coréens affirment que celui-ci aurait été démis de ses fonctions au sein de la CDN. Cependant est-ce important du point de vue de la compréhension du régime nord-coréen ? C’est à cette question que je souhaiterais apporter des lueurs de réponses.

Bien qu’ayant été évincé de la CDN, Jang Sung Thaek conserve ses autres postes. Il est notamment secrétaire du PTC, responsable d’investissements en Corée du Nord et sa famille est très haut placée dans les structures économiques du Pays. C’est pourquoi d’un point de vue politique, pour réduire la puissance de Jang Sung Thaek, il aurait été plus judicieux de l’évincer de plusieurs structures politiques ou alors c’est peut être la stratégie du petit à petit qui est appliquée ? Mystère et boule de gomme ici…

jst imageJang Sung Thaek (source: chosun.com)

Je pense également que les journalistes se focalisent trop sur le rôle de Jang au sein de la CDN. Bien que cette structure soit encore importante (surtout après les modifications apportées à la Constitution de 2009 et 2010), cette structure joue un rôle de moins en moins prépondérant dans les structures politiques du pays notamment avec l’avènement de la Commission Centrale Militaire du Parti, une nouvelle organisation visant à accroitre le pouvoir du PTC dans les structures de l’Armée nord-coréenne.

Si Jang Sung Thaek a été réellement évincé du système, alors cela signifie que personne ne peut se sentir en sécurité en Corée du Nord. Personnellement je continue de croire que Jang Sung Thaek a perdu son rang au sein de la CDN en raison de son nombre de postes. Kim Jong Eun, ou d’autres personnes, ont probablement considéré que Jang Song Thaek ne peut pas avoir autant de postes et d’où il a du abdiquer de l’un d’entre eux. De facto, je considère que Jang Song Thaek, ainsi que ses proches collaborateurs continueront de jouer un rôle clé en Corée du Nord.

Choe Ryong Hae en inspection à l’usine textile intégrée Kim Jong Suk

Les médias nord-coréens ont rapporté que le Choe Ryong Hae s’est rendu en visite dans le cadre d’une usine textile intégrée gérée par l’APC.

Eléments à noter :

–       Cette usine porte le nom de la mère biologique de Kim Jong Il : prenez donc en compte l’aspect idéologique du nom de cette structure économique

–       Les médias nord-coréens soulignent que des « soldats-constructeurs » ont pris parti à la construction de cette usine : cela signifie que l’armée est bel et bien impliquée dans les structures économiques de la RPDC. Il s’agit également d’un avertissement pour ceux qui souhaitent investir en Corée du Nord. Cet avertissement indique que pour faire des affaires en Corée du Nord, il est parfois probable de passer par des contacts dans l’armée populaire de Corée du Nord.

Pour en savoir plus à propos de Choe Ryong Hae veuillez vous rendre ici. En ce qui concerne l’économie militaire de la Corée du Nord, vous pouvez vous rendre à la présentation que je ferais à Londres vendredi 15 novembre à LA SOAS de Londres.

Ro Tu Chol le libéral ou la marionnette ?

Mercredi  6 novembre, Ro Tu Chol a fait un discours concernant la gestion de sociétés. Lors de celui-ci, le vice premier ministre nord-coréen a voulut indiquer que les gouvernements régionaux auront le droit de générer des profits et de gérer indépendamment leur budgets. Peut-on donc conclure que Ro Tu Chol cherche à décentraliser certains éléments de l’économie nord-coréenne ? A court terme probablement oui mais à long terme il est difficile de tirer des conclusions. On peut remarquer cependant que Ro Tu Chol et Pak Pong Ju continue de mener une politique économique courageuse ce qui est différent de ce qui se passa lors de l’ère Kim Jong Il. Selon certaines sources chinoises proches du leadership nord-coréen, la politique de Ro Tu Chol et de Pak Pong Ju est à mettre en relation aux nouvelles directives du PTC qui ont été rédigés en personne par Kim Jong Eun. Pak Pong Ju et Ro Tu Chol possède également des connections au sein de l’armée populaire de Corée (l’armée nord-coréenne) et d’expériences professionnelles dans la gestion d’unités économiques qui étaient sous le contrôle des militaires de la RPDC.

5cae01272ba7825ea0419b64efbbb1e9

Ro Tu Chol (à droite sur l’illustration) – source de l’illustration: parksangkwon.com

Pak Pong Ju et Ro Tu Chol en inspections économiques

Les medias nord-coréens ont informé que Pak Pong Ju (premier ministre de la RPDC) s’est rendu en companie de Ro Tu Chol (vice-premier ministre de la RPDC) en visite dans des installations économiques: Continue reading “Pak Pong Ju et Ro Tu Chol en inspections économiques”

Ouverture du parc aquatique Munsu à Pyongyang

Bien que cet événement soit symbolique et que les habitants de Pyonyang aient d’autres priorités, les élites  nord-coréennes étaient présents à l’inauguration du parc aquatique Munsu à Pyongyang. On a pu notamment y voir, Pak Pong Ju (premier ministre nord-coréen), Choe Thaek Bok (secrétaire du PTC), Kim Ki Nam (secrétaire du PTC), Ro Tu Chol (vice premier ministre), Kim Jong Gak (un militaire trop rapidement déchu qui est à présent directeur de l’Université Militaire Kim Il Sung), Mun Kyong Dok (Mr PTC à Pyongyang) et beaucoup d’autres….

KJG

Kim Jong Gak, ex-directeur politique de l’APC, est entouré de rouge sur cette photographie