Kim-Trump summit in Singapore

According to the South Korean newspaper “Joongangilbo”, North Korean leader Kim Jong-un and U.S. President Donald Trump both arrived in Singapore on Sunday, setting the stage for their historic summit in the Southeast Asian nation on Tuesday 12/6.

Continue reading “Kim-Trump summit in Singapore”

Historic summit Friday between South Korean President Moon Jae-in and North Korean leader Kim Jong Un

South Korean President Moon Jae-in and North Korean leader Kim Jong-un will sit down for a historic summit Friday and will be accompanied by the most powerful officials from both countries. 200 kilometers separate them from Pan Mun-jom, the place where they will meet the South Korean delegation. Kim Jong-un will cross the border at 9.30 a.m. Korean Time. As of the 26th April, The KCNA (the North Korean press agency) is not providing information related to the “historical” trip of Kim Jong-un.

Continue reading “Historic summit Friday between South Korean President Moon Jae-in and North Korean leader Kim Jong Un”

Ri Yong-gil, N. Korea’s military chief executed on corruption charges

According to the South Korean news Agency, “the chief of North Korea’s military was executed this month on corruption and other charges, a source familiar with North Korean affairs said Wednesday. Army Gen. Ri Yong-gil, chief of the General Staff of the Korean People’s Army, also faced charges of pursuing personal gains.” His predecessors (Kim Kyok-sik, Hyon Yong-chol) were probably also executed.

I consider that he may have defect to a foreign country as did former executives of the North Korean Army. Some of them are based in the US. Ri Yong-gil was the chief of the General Staff of the Korean People’s Armywas the since september 2013. 

ri-myong-su-et-zhou-yongkang
Ri Myong-su (not circled) and Zhou Yongkang, the former Chinese politician responsible for North Korean Affairs.

Ri Yong-gil was probably replaced by Ri Yong-mu, an advisor to Kim Jong-il on military affairs and a former Director of the KPA General Staff Operations Bureau. I already predicted in the past, that Ri Myong-su will continue to maintain a high position in the North Korean leadership. According to a North Korean Source, Ri Myong-su used to be a military mentor of Kim Jong-un and Kim Yo-jong.

La Sécurité Interne: le cas de la Corée du Nord

Je vous invite à lire mon dernier article intitulé «  la sécurité interne : le cas de la Corée du Nord » publié dans l’ouvrage analytique  „National Security – definition, character and determinants” sous la rédaction de Bronislaw Sitek et d’Aleksandra Uklei. Le texte peut être consulté et téléchargé ici.

Changements de cadres en Corée du Nord

La septième session de l’Assemblée  Nationale Populaire a laissé des séquelles sur certaines élites nord-coréennes. La décision la plus importante constitue le remplacement du premier ministre nord-coréen Choe Yong Rim par un proche de la famille des Kims : Pak Pong Ju. Le second fait à noter est la nomination de Choe Pu Il à la Commission de Défense Nationale

La troisième information cruciale est constituée par les remplacements de Kim Jong Gak (vice-maréchal de l’armée) et Ri Myong Su (responsable des forces internes) par Kim Kyok Shik (chef de l’armée nord-coréenne) et Choe Pue Il (général nord-coréen qui était dans le passe l’entraineur de Kim Jong Eun : tout deux sont nominés à la commission de défense nationale.

KKSPPJCPI

Les heureux nominés: Kim Kyok Shik, Pak Pong Ju, Choe Pu Il,  (de gauche à droite) – source des photographies: KCNA

Comment interpréter ces mouvements de cadres ?

Les personnes « évincées » ne le sont pas forcément. Il est probable que le mécanisme de rotation de postes fonctionne en Corée du Nord. Il est également probable que Ri Myong Su et Kim Jong Gak refacent surface au sein de la Commission de Défense Nationale. Bien qu’âgés de 70 ans, ils disposent encore de toutes leur capacités et de proches contacts avec la famille des Kims.

Il est intéressant de noter l’avènement de Pak Pong Ju et de Choe Pu Il. Tous deux sont des proches de la famille des Kims. Ils ont probablement été avances pour contrecarrer l’avancement du général Kim Kyok Shik (une personnalité plus éloignée de la famille des Kims).

Aucunes reformes économiques n’ont été annonce. Je chercherais cependant à retenir que l’économie est de plus en plus sous le contrôle de la fraction de Jang Song Thaek (et donc celle des Kims). Choe Yong Rim a pu être demis de ses fonctions, non seulement en raison de son âge (il est ne dans les années 30) mais aussi en raison de la force grandissante de sa fraction : qu’est-il aussi advenu de sa fille adoptée ? Choe Sun Hee travaillait au sein du ministère des affaires étrangères nord-coréennes.

Le départ de Ri Myong Su: vrai adieu ou un simple au-revoir (presque un rendez-vous?)

RMS

« Ton adieu, je n’y crois pas du tout
C’est un au revoir, presqu’un rendez-vous … » (Joe Dassin)

C’est de cette manière que je symboliserais le vrai-faux départ de Ri Myong Su. Les medias sud-coréens rapportent que le ministre de la sécurité intérieure nord-coréen serait sur le point de partir. D’autres avancent même que celui-ci serait remplacé par l’entraineur de basket de Kim Jong Eun: Choe Pu Il.

Ne serait-il pas curieux de voir annoncer Choe Pu Il au moment où Dennis Rodman est en Corée du Nord. Peut –être que « The Worm » est venu boire un verre avec le « coach » de Kim Jong Eun.

Personnellement je ne serais pas surpris. Sport et politique ont toujours fait bon ménage… Plus sérieusement tout comme Kim Jong Gak, je crois que Ri Myong Su sera toujours présent (plus ou moins visiblement) dans la nomenklatura nord-coréenne en tant que consultant de Kim Jong Eun. L’histoire nous confirme cela que les anciennes élites nord-coréennes ne disparaissent jamais.

Le maitre face à ses élèves

Le trois février 2013 a eu lieu une rencontre élargi de la Commission Centrale. Cette organisme à la fois civil et militaire, de 19 membres, est responsable du contrôle des entités militaires. Certains d’ entre-eux sont des militaires, d’autres des civils de formation. Ce qui m’a frappé lors de cette réunion est le fait que Kim Jong Eun ait présenté comme étant le maitre de classe (선생) face à ses élèves (학생) qui en vérité sont les véritables maitres de la Corée du Nord . A noter lors de ce rendez-vous : la présence de Pak Do Chun (figure visible montante des élites nord-coréennes, il ne fait pas partie de cette commission mais a participé à cette réunion). Pak Do Chun est depuis longtemps une figure de proue du régime nord-coréen. Il possède non seulement des responsabilités politiques mais aussi militaires.  

KCU-PTC

Encerclé de vert : Ju Kyu Jang, encerclé de rouge : Pak Do Chun.  (source: KCNA, nkleadershipwatch.com)

Les membres de la Commission Militaire Centrale

Nom Racines
Kim Jong Un civil
Choe Ryong Hae civil
Hyon Yong Chol militaire
Kim Yong Chun militaire
Kim Jong Gak militaire
Kim Myong Kuk militaire
Kim Kyong Ok civil
Kim Won Hong militaire
Ri Pyong Chol militaire
Choe Pu Il civil
Kim Yong Chol militaire
Yun Jong Rim militaire
Ju Kyu Jang civil
Choe Kyong Song militaire
Jang Song Thaek civil
Hyon Chol Ae militaire
Ri Myong Su militaire
Kim Rak Gyon militaire