Analyse du secrétariat personnel de Kim Jong-eun

Dans le présent article, nous allons tenter de montrer l’échelon le plus élevé du système politique nord-coréen c’est-à-dire les deux institutions clés du système (communément appelé dans la presse nord-coréenne comme étant le secrétariat du comité central) est l’organisation qui est responsable de l’enrichissement personnel de Kim Jong-eun et de la politique globale de la RPDC. Aujourd’hui nous verrons le secrétariat personnel .

Continue reading “Analyse du secrétariat personnel de Kim Jong-eun”

Le département 39 du Parti du Travail nord-coréen

Le département 39 est un des départements les plus prisés par les organisations internationales lorsqu’il s’agit de sanctionner économiquement et stratégiquement la Corée du Nord. Selon Choi Kun-chol, un ancien fonctionnaire du département 39, qui s’est enfuit de son pays natal, ce département constitue une des principales sources de financement du rythme de vie de la famille des Kims et du statu quo politique de la Corée du Nord Ce département est géré de Pyongyang (de la chambre 39 du siège du PTC), cependant de nombreux correspondants travaillent à l’étranger et tout particulièrement en Chine.

Continue reading “Le département 39 du Parti du Travail nord-coréen”

Who is the former CEO of the North Korean Central Bank?

The son of former North Korean foreign minister Paek Nam-sun, who died in 2007, is the former president of the North Korea’s Central Bank. He was replaced in April by Kim Chon Gyun. Paek Ryong-chon (born in 1952), WAs the  “president of the Central Bank” since 2011. Paek Ryong-chon was 3 times in South Korea (in 2002, 2006 and 2007) where he was travelling with Jang Sung Thaek in 2002.

His father Paek Nam-sun was the DPRK foreign minister from 1998 to 2007. Before being a minister he was the DPRK ambassador to Poland.

Paek Ryong-chon is belonging to the former guard of the top DPRK leadership. Being a son of a proeminent friend of Kim Il Sung, he’s rather safe in the DPRK leadership in spite of loosing his position as the CEO of the Central Bank of the DPRK. Recently he was seen with Yang Hyong-sop during an official meeting o f the DPRK leadership. One of the ally of Paek Ryong-chon is the former deputy prime minister Jon Sung Hun. Both of them lost their positions in April 2014.

Paek Ryong-chon is circled in green in the below picture.

Paek Ryong Chon c

 

Paek Ryong-chon is circled in red in the below pictures.

백룡천 Paek Ryong Chon

 

 

Credentials to Kim Yong Nam from Ambassador of Ireland to DPRK

Kim Yong Nam, president of the Presidium of the Supreme People’s Assembly of the DPRK, received credentials from Aingeal O’Donoghue, ambassador of Ireland to the DPRK, at the Mansudae Assembly Hall Tuesday. Aingeal O’Donoghue will be based in Beijing. It’s the first time that an Irish will be attached to the DPRK. Ireland used to have to diplomatic relations with the DPRK.

Continue reading “Credentials to Kim Yong Nam from Ambassador of Ireland to DPRK”

Reception Given at the DPRK Embassy in Moscow

According to the North Korean News Agency, a reception was given at the DPRK embassy in Moscow on March 14 on the occasion of the 65th anniversary of the agreement on economic and cultural cooperation between the DPRK and the Russian Federation.

Among those present on invitation were officials of the government, political parties, organs and organizations of Russia.

They included Vice Foreign Minister of Russia Igor Morgulov, a vice-minister of Far Eastern Regional Development, the chairman of the Russia-DPRK Friendship Parliamentary Group of the State Duma and those of the State Duma, Russian Federal Council, United Russia Party, Communist Party of the Russian Federation, “A Just Russia”, Liberal Democratic Party of Russia, Party for Peace and Unity of Russia, Ministry of Economy and Development, Ministry of Regional Development, Ministry of Agriculture, Ministry of Education and Science, Ministry of Culture, Chamber of Commerce and Industry of Russia, “Russian Railways” Company, “Mostovik” Scientific-industrial Company of Russia, Institute of the Far East, Russian news agency Ria-Novosti and the Russian Association for Friendship and Cultural Cooperation with the DPRK.

kim jong jae

Kim Yong Jae (source: Yonhap News)

Present there were Kim Yong Jae, DPRK ambassador to Russia, and his embassy staff members.

Commentary: Kim Yong Yae (a former MOFA official) is not only a long-term ambassador to Russia. He’s also a member of the Kim family. Interestingly Kim family members who are ambassadors are staying for a long time in countries where they are accredited.

Kim Pyong Il (born in 1954-uncle par alliance to Kim Jong Eun / DPRK ambassador to Poland): In Poland since january 1998.

Kim Kwang Sop (born in 1952 – uncle par alliance to Kim Jong Eun / DPRK ambassador to Austria): In Austria since february 1993.

Kim Yong Jae (born in 1952-uncle par alliance to Kim Jong Eun / DPRK ambassador to Russia): In Poland since september 2006.

Interestingly all are born in the 50’s. They also kept their working positions in spite of the Jang Sung Thaek’s purge.

La zone économique spéciale de Rason est sous contrôle et surveillance du PTC

rason

source de l’illustration: Chosunexchange)

Suite à la disparition de Jang Sung Thaek, les employés de la zone de Rason risquent d’avoir du souci à se faire. Cette zone économique spéciale (dans laquelle des investisseurs étrangers peuvent bénéficier de conditions préférables pour investir dans divers secteurs de l’économie) gérée conjointement par les nord-coréens (par le Parti et par d’autres structures politiques) et par certains chinois d’origine coréenne, est actuellement sous surveillance des cadres du département de l’Organisation et de la Direction du Parti du Travail Coréen afin de vérifier la loyauté de responsables de cette zone économique (nombreux d’entre eux étaient directement rattachés au cercle d’influence de Jang Sung Thaek). Ces inspections sont à mettre en relation avec le lancement de l’approvisionnement en énergie de la zone directement de la Chine et par une entité économique chinoise. D’une part, il semblerait que le PTC chercherait à mieux surveiller les flux chinois à Rason, d’autre part, l’exécution de Jang Sung Thaek a entrainé de nombreux changements de cadres supérieurs, ce qui risque de faire basculer le sort des sociétés étrangères présentes à Rason.

Réouverture d’un restaurant nord-coréen en Hollande

Haedanghwa_1

Un restaurant de la chaine Haedanghwa a rouvert ses portes en Hollande. Bien qu’un des restaurants de cette chaine (il s’agirait même d’un chaebol nord-coréen) ait déjà existé en Hollande ((une analyse de mon camarade Michael Madden est disponible ici), il est à noter que dorénavant, le restaurant est uniquement géré par des nord-coréens et non coopération avec des hollandais. Les cadres (une des responsables de cette société est encerclée en rouge sur la photographie) de cette société connaissent bien les réalités du monde occidental. Nombreux d’entre eux ont été formés dans le cadre de formations hors du territoire nord-coréen.

Suite des inspections de nuits de Kim Jong Eun : visite au mont Madu

Kim Jong Eun a continué d’effectuer ses inspections nocturnes (voir le texte Revue de la section des parachutistes de l’armée populaire nord-coréenne).

. Le 23 janvier 2014, il a été vu au mont Madu, lieu au sein duquel il a observé les exercices tactiques de l’unité numéro 323 de l’APS.

Je tiens à faire remarquer tout particulièrement la présence de Ri Pyong Chol (encerclé de rouge – ancien chef-adjoint de l’APC et actuel chef de l’état major des forces aériennes nord-coréennes) qui semble être un tuteur de Kim Jong Eun. La rotation des postes de ce général 4 étoiles est également à souligner et confirme ma thèse qu’une dégradation de grade ne signifie pas automatiquement qu’un politique considéré disparait automatiquement de la scène politique nord-coréenne.

Lors de cet événement fut également présent Hwang Pyong So, directeur adjoint du département de l’organisation et de la direction (CC PTC), Man Won Chun (le directeur adjoint des finances du PTC et responsable de projets architecturaux de la RPDC) et d’autres militaires nord-coréens (Ri Yong Gil (chef de l’état major nord-coréen et Kim Yong Chol -encerclé de vert-, responsable du bureau de la reconnaissance de l’APC et chef adjoint de l’état major nord-coréen).

madu