La zone économique spéciale de Rason est sous contrôle et surveillance du PTC

rason

source de l’illustration: Chosunexchange)

Suite à la disparition de Jang Sung Thaek, les employés de la zone de Rason risquent d’avoir du souci à se faire. Cette zone économique spéciale (dans laquelle des investisseurs étrangers peuvent bénéficier de conditions préférables pour investir dans divers secteurs de l’économie) gérée conjointement par les nord-coréens (par le Parti et par d’autres structures politiques) et par certains chinois d’origine coréenne, est actuellement sous surveillance des cadres du département de l’Organisation et de la Direction du Parti du Travail Coréen afin de vérifier la loyauté de responsables de cette zone économique (nombreux d’entre eux étaient directement rattachés au cercle d’influence de Jang Sung Thaek). Ces inspections sont à mettre en relation avec le lancement de l’approvisionnement en énergie de la zone directement de la Chine et par une entité économique chinoise. D’une part, il semblerait que le PTC chercherait à mieux surveiller les flux chinois à Rason, d’autre part, l’exécution de Jang Sung Thaek a entrainé de nombreux changements de cadres supérieurs, ce qui risque de faire basculer le sort des sociétés étrangères présentes à Rason.

Interrogations sur la visite de Dennis Rodman

La visite de Dennis Rodman suscite de nombreuses questions concernant la Corée du Nord. En voici deux que je tiens à présenter personnellement:

1.       La Corée du Nord menace les Etats Unis qui en récompense envoient  un joueur de Basket :

Rappelons-le, il y’a encore une semaine, La Corée du Nord menaçait d’attaquer les Etats-Unis en cas d’attaque préventive

U.S. Moves to Hold Military Hegemony under Fire

Pyongyang, February 11 (KCNA)–  If the U.S. dares mount a pre-emptive strike at the DPRK despite the latter’s repeated warnings, it will not be able to escape merciless retaliatory blows.

Source : KCNA

Malgré cela, malgré l’essai nucléaire qui menace la Corée du Sud (et indirectement les Etats-Unis et le Japon (protégé par les Etats Unis, selon le traite de San Francisco)

Tout cela nous montre que la politique américaine envers la Corée du Nord est en plein dysfonctionnement.

2.       Pas de Jang Song Thaek sur les photos officielles,

Jang Song Thaek, le numéro deux de la Corée du Nord, n’est pas visible sur les photos où se trouve Dennis Rodman, n’est ce pas curieux ? Il faut savoir que Jang Song Thaek est le fondateur de la Commission aux Sports de la Commission de Défense Nationale. Comment donc est-ce possible qu’il ne figure pas. Je ne serais pas surpris de savoir que Jang est à Rason : pourquoi ? Jang, un politicien ouvert aux reformes est peut-être responsable de l’arrivée du bateau touristique (de Singapour) au port de Rason.

1103626-1

Jang Song Thaek en tant que chef de la Commission Nationale Sportive de la Corée du Nord (source:nkleadershiwatch.com)

Singaporean Tourist Ship   Opens Business at Rajin Port of DPRK
 Pyongyang, February 20   (KCNA) — The Singaporean tourist ship “Royale Star” opened its   business with due ceremony at Rajin Port in the northeastern DPRK on Feb. 20.

Source : KCNA

Qu’en est-il des investissements en Corée du Nord: remarques à propos des zones spéciales économiques de la Corée du Nord.

Qu’en est-il des investissements en Corée du Nord: une étude des zones spéciales économiques de la Corée du Nord.

Après avoir étudié l’article de mes collègues de sinonk.com (dans la semaine en cours y-paraitra une de mes analyses) concernant les investissements en Corée du Nord, certaines conclusions peuvent être avancées :

–          Des changements structurels : les zones économiques de ce pays se modernisent essentiellement structurellement : de nouvelles routes sont construites (Rason – Wonjong et la voie ferroviaire reliant la zone de Rason à la ville russe de Khasan). Cependant la question suivante se pose : qui profite de cela ? Probablement les sociétés russes et chinoises qui investissent dans cette région.

–          Sur quelle modèle doit se baser le développement de ces zones ? Certains parlent de modèle mongol, d’autre de modèle japonais : je continue de penser que l’aspect unique de la Corée du Nord empêche toute comparaison avec d’autres pays. Le modèle de réforme nord-coréen est unique est reste à rapprocher à celui de la Biélorussie (nous reviendrons d’ici peu à ce sujet…)

Vue du pont qui relie la Corée du Nord et la Chine (photographie personnelle)

 –          La mise en place de projets touristiques : Cuba, un des derniers bastions communistes, l’a compris : les touristes préfèrent l’aventure au profit des libertés bafouées. La Corée du Nord applique la même méthode en développant des projets touristiques au profit des touristes chinois. Cependant observant la politique nord-coréenne de l’équilibre multipolaire, il semblerait que d’autres nationalités (excepté les sud-coréens et les américains) puissent aussi bénéficier des avancées nord-coréennes en ce qui concerne le secteur touristique.

 

–          Des limites à ces changements : les foires de Rason ont un succès limité : cela ne constitue que la confirmation de l’échec des foires sino-nord-coréennes qui se sont tenus l’année dernière à Dandong. Je pense néanmoins que les investissements chinois continueront d’enflammer le marché interne nord-coréen (les produits chinois inondent littéralement le marché chinois, les sociétés chinoises dominent entre autre le marché nord-coréen de l’électroménager

 

La Corée du Nord a arrêté un citoyen américain d’origine coréenne

Dans une dépêche en date du 21 décembre 2012, l’agence KCNA de la Corée du Nord a annoncé l’arrestation d’un citoyen américain d’origine coréenne, Pae Jun Ho, à Rason. Ces arrestations conduisent à des négociations diplomatiques de haut niveau entre Washington et Pyongyang.

Rason

La zone de Rason (source: chosunexchange.org)

Le 21 décembre 2012, l’agence nord-coréenne KCNA a rendu compte de l’arrestation sur son territoire d’un citoyen américain, pour un délit de nature criminelle – qui n’a pas été précisé – reconnu par l’intéressé, en précisant que le dossier était suivi par l’ambassade de Suède en Corée du Nord, laquelle est compétente pour la défense des intérêts des citoyens américains en Corée du Nord, en l’absence de représentation diplomatique des Etats-Unis à Pyongyang :

Cette arrestation sera le prétexte des Nord-Coréens pour relancer le dialogue avec les Etats-Unis, suite au lancement de la fusée Unha-3, qui pourrait conduire à de nouvelles sanctions internationales contre la RPDC. Cette arrestation n’a rien d’accidentelle et confirmera la puissance de la Corée du Nord.