Talks between North Korean and Mongolia held

Talks took place the talks here Tuesday between Ri Ryong Nam, minister of Foreign Trade who doubles as chairman of the DPRK side to the Inter-governmental Committee for Consultation in Economy, Trade, Science and Technology between the DPRK and Mongolia, and Mongolian Minister of Industry and Agriculture Khaltmaa Battulga who is chairman of the Mongolian side to the Committee. Ri Ryong Nam signd already some agreements with the Mongolian side.

Continue reading “Talks between North Korean and Mongolia held”

Foire Internationale à Pyongyang

La foire bi-annuelle de Pyongyang a eu lieu en fin septembre 2013. Lors de celle-ci furent présentes des sociétés venat de Chine, Russie, Allemagne, Malaisie, Mongolie et bien entendu de Corée du Nord. Ont pu etre remarqué lors de ces foires les personnes de Pak Pong Ju, premier minister nord-coréen, Kang Sok Ju, vice premier ministre, Ri Ryong Nam et Ri Chol. Tous deux cherchent à attirer des investisseurs en Corée du Nord. Ils sont tout particuliérement liés à des mouvances chinoises. Plus de 57 000 produits étaient présentés lors de cette foire.

RRYKSJ

Entourés de rouge de gauche à droite, Ri Ryong Nam et Kang Sok Ju lors de l’inauguration de cette foire

Choe Pu Il en visite officielle en Mongolie

cpi

Choe Pu Il en Mongolie (source: Agence de Presse de Mongolie)

Une délégation nord-coréenne a été accueilli par le président mongol Elbegdorj. De source non-officielle, il semblerait que Choe Pu Il (en rouge sur la photographie), ministre de la Sécurité Publique nord-coréenne, ait évoqué le dossier des réfugiés nord-coréens ainsi que la possibilité de former des agents frontaliers mongols par les services spéciaux nord-coréens. A noter : Choe Pu Il fut vêtit de vêtements civils et non de son costume militaire. Est-ce un hasard ?

Des francais au 28eme camp international Songdowon pour enfants

Lors du 28eme camp international Songdowon pour enfants dans la ville de Wonsan (le 5 aout 2013), se sont rencontrés des enfants venant de Chine, Russie, Mongolie, Vietnam et France. Dans le passé la CGT et la CFDT organisaient des voyages en Corée pour fils de syndiqués : comment se sont donc retrouvés des enfants français en Corée du Nord, sachant également qu’il n’y a pas d’ambassades française à Pyongyang. Seraient-ce des enfants d’employés français en Corée du Nord ? Est-ce que la Corée du Nord cherche à montrer que malgré l’absence de relations diplomatiques avec la France et bien malgré tout des français sont présents en Corée du Nord ?

songdowon

 

Source: Agence Yonhap