Some left but some stay: a quick review of the election to the SPA

Analyzing the list of people who were chosen at the new SPA (Supreme People Assembly of North Korea) election, we can notice that as usually the same people were chosen as in previous elections except some little changes. It would be a great challenge to analyze each person chosen to the SPA, therefore I would like to provide some information concerning only a minor part of these people.

The Jang dream team

Some people associated to Jang Sung Thaek (the uncle of Kim Jong Eun who was executed in December 2013) were chosen to the SPA session including:

Ri Chol – the former tutor of Kim Jong Eun – who was supposedly dead…according to South Korean newspapers.

Ji Jae Ryong – the DPRK ambassador to China- was also chosen. Ji Jae Ryong is considered as a former friend of Jang Sung Thaek. Jang Sung Thaek was responsible for his nomination as an ambassador of the DPRK to the former Yugoslavia in the 80’s.

Ri Kwang Gun – a NK technocrat who worked in Germany and Bangladesh – was also reelected. He was responsible for some of the business of the Jang family. Maybe some of them had betrayed Jang ? That’s also a possibility which may explain that they are still alive (I personally do believe that the reality is more complicated).

Interestingly Mun Kyong Dok (the head of the KWP in Pyongyang and a jovial friend of Jang Sung Thaek) was not elected.

Other nominations

Long-term associates of Kim Jong Il were reelected. This was done in order to maintain the Pact of Stability between Kim Jong Eun and the DPRK leadership. Among them we can quote:

Ri Ul Sol, Yang Hong Sop,  Jo Yon Jun, O Kuk Ryol, Kim Yong Ju (Kim Jong Eun uncle and Kim Il Sung brother), Kim Kyok Shik, Ju Kyu Jang, Kim Yong Dae, Kim Yong Nam, Kang Sok Ju, Ro Tu Chol, Pyong In Son, Choe Pu Il, Pak Pong Ju, Choe Hwi, Ma Won Chun, Jon Yon Jon, Kim Kye Kwan, An Kum Chol, Kim Kyong Hui, Kim Yong Chun, Sim Chol Ho, O Il Jong, Hwang Pyong So, Ri Kil Song (the former procurator of the DPRK, a 90 years old politician), Kim Wan Su, Kim Ki Nam, Pak Ui Chun, O Kum Chol, Thae Jong Su, O Su Yong (one of my favorite politician in terms of influence over the DPRK)…and many others

Own conclusions

The family of Kim Jong Eun is not fully visible in the list of SPA delegates. Kim Jong Eun was selected at the 111 place (is it not sweet ?), Kim Jong Nam, an enemy of Kim Jong Eun and a half-brother of the leader, was not chosen. He’s supposedly under the protection of the Chinese police. How long ? We do not know.

Kim Jong Eun en inspection à l’université militaire Kim Jong Il.

Dans le passé Kim Jong Eun s’est rendu sur le campus d’autres établissements d’éducation militaire donc celui de l’université militaire Kim Il Sung.

Cette institution lutte avec l’université Mirim qui se spécialise dans la formation de pirates informatiques et de militaires. A note : la famille d’O Kuk Ryol est à la tête de l’Université Mirim. Ryo Chung Sok et Kim Jong Gak dominent la direction de l’Université militaire Kim Il Sung. Ryo Chung Sok est un proche collaborateur d’ Oh Kuk Ryol. Ils ont conjointement développé le concept de l’université Mirim, considérée comme secrète à ses débuts. Lors de cette visite Kim Jong Eun était accompagnée de Jang Jong Nam (chef de l’armée nord-coréenne), Choe Ryong Hae (chef du bureau politique de l’armée nord-coréenne) et de Ma Won Chun (vice directeur au sein du département financier du PTC).

Je tiens également à souligner que Kim Jong Gak est un ancien chef de l’armée de la Corée du Nord. Bien que celui-ci ait été démis de ses fonctions, ils continuent de jouer d’une fonction importante à savoir la formation des futures élites militaires de la Corée du Nord. Ce poste est tout aussi stratégique que celui de chef de l’APC car il responsabilise envers le future armée de la Corée du Nord. Sa nomination à l’égard de Ryo Chong Sok (sur l’image à la une) permet de contrebalancer le pouvoir d’Oh Kuk Ryol (du moins dans le domaine académique).

La construction d’un nouvel établissement militaire n’est pas surprenant. Son appellation du nom de l’ancien dirigeant nord-coréen n’est pas également une surprise : les idéologues nord-coréens cherchent à renforcer l’attrait militaire de Kim Jong Il, chose difficile pour un politique ne disponsa t d’aucune formation militaire réelle (excepté un court séjour en RDA).

 

Kim Jong Eun en inspection au complexe sportif Masik

Le 2 novembre, Kim Jong Eun s’est rendu en inspection au complexe Masik dans la province Kangwong. De cette visite ayant pour but d’apaiser l’image du leader nord-coréen, on peut retenir les conclusions suivantes :

–         Quelque soit l’infrastructure visitée, Kim Jong Eun est entourée de militaires et de certains conseillers qui sont attachés à son Secrétariat Personnel. Les militaires en question appartiennent à la nouvelle génération de militaires nord-coréens.

–         Lors de sa visite, Kim Jong Eun était accompagné des personnalités suivantes : Hwang Pyong So, Kim Tong Hwa, Hong Yong Chil, Ma Won Chun, Jo Nam Jin, Choe Ryong Hae et Ryom Chol Song. La présence de Choe Ryong Hae confirme son implication dans les affaires sportives. Dans le passé Choe Ryong Hae était le secrétaire de la fédération de football de la Corée du Nord.

–         Le complexe Masik semble jouer le rôle de carte de visite pour les projets nord-coréens. Celui-ci a pour but d’apaiser l’image de la Corée du Nord. A noter : peu de nord-coréens y auront accès.

De nouveaux conseillers ? Ma Won Chun et Han Kwang Sang

Ci-contre je tiens à présenter de nouveaux conseillers de Kim Jong Eun : Ma Won Chun et Han Kwang Sang

1. Ma Won Chun

Ma Won Chun est un des conseillers de Kim Jong Eun (les autres sont entre autre Kim Sung Nam et Ri Chol)En 2012 il a participé à 12 inspections publiques de Kim Jong Eun (une moyenne de une par mois). Il s’agi d’un proche de la famille des Kims (choisi par Kim Il Sung). Dans le passé il était souvent visible avec Kim Jong Il et dorénavant avec Kim Jong Eun. Ma Won Chon est à associer à Mun Kyung Dok, responsable du PTC à Pyongyang.

Ma Won Chun Kim Jong Il_2

Ma Won Chun (encerclé de rouge) en compagnie de Kim Jong Il

mwc_3

Ma Won Chun (encerclé de rouge) en compagnie de Kim Jong Eun

2. Han Kwang Sang

Han

Han Kwang Sang (né dans les années 40) est le vice directeur du département économique du CC du PTC. Celui-ci est considéré comme étant plus important que Kim Kyong Ok, responsable de la propagande en Corée du Nord. Han Kwang Sang est un proche allié de Jon Il Chon, l’ancien directeur du département 39 au sein du CC PTC.

Han Kwang Sang est diplômé de l’école Kim Il Sung du Parti. Il est réellement visible sur la scène politique depuis 2010. Dans le passé il s’est rendu plusieurs fois en Chine.

Conclusion

Je tiens à souligner le rôle prépondérant de ces conseillers dans le développement de la Corée du Nord. Il est noté que ces personnalités sont issues du PTC. En ce qui concerne les questions militaires, Kim Jong Eun tient plutôt en compte les anciens dignitaires (O Kuk Ryol et Kim Kyok Shik)