Some left but some stay: a quick review of the election to the SPA

Analyzing the list of people who were chosen at the new SPA (Supreme People Assembly of North Korea) election, we can notice that as usually the same people were chosen as in previous elections except some little changes. It would be a great challenge to analyze each person chosen to the SPA, therefore I would like to provide some information concerning only a minor part of these people.

The Jang dream team

Some people associated to Jang Sung Thaek (the uncle of Kim Jong Eun who was executed in December 2013) were chosen to the SPA session including:

Ri Chol – the former tutor of Kim Jong Eun – who was supposedly dead…according to South Korean newspapers.

Ji Jae Ryong – the DPRK ambassador to China- was also chosen. Ji Jae Ryong is considered as a former friend of Jang Sung Thaek. Jang Sung Thaek was responsible for his nomination as an ambassador of the DPRK to the former Yugoslavia in the 80’s.

Ri Kwang Gun – a NK technocrat who worked in Germany and Bangladesh – was also reelected. He was responsible for some of the business of the Jang family. Maybe some of them had betrayed Jang ? That’s also a possibility which may explain that they are still alive (I personally do believe that the reality is more complicated).

Interestingly Mun Kyong Dok (the head of the KWP in Pyongyang and a jovial friend of Jang Sung Thaek) was not elected.

Other nominations

Long-term associates of Kim Jong Il were reelected. This was done in order to maintain the Pact of Stability between Kim Jong Eun and the DPRK leadership. Among them we can quote:

Ri Ul Sol, Yang Hong Sop,  Jo Yon Jun, O Kuk Ryol, Kim Yong Ju (Kim Jong Eun uncle and Kim Il Sung brother), Kim Kyok Shik, Ju Kyu Jang, Kim Yong Dae, Kim Yong Nam, Kang Sok Ju, Ro Tu Chol, Pyong In Son, Choe Pu Il, Pak Pong Ju, Choe Hwi, Ma Won Chun, Jon Yon Jon, Kim Kye Kwan, An Kum Chol, Kim Kyong Hui, Kim Yong Chun, Sim Chol Ho, O Il Jong, Hwang Pyong So, Ri Kil Song (the former procurator of the DPRK, a 90 years old politician), Kim Wan Su, Kim Ki Nam, Pak Ui Chun, O Kum Chol, Thae Jong Su, O Su Yong (one of my favorite politician in terms of influence over the DPRK)…and many others

Own conclusions

The family of Kim Jong Eun is not fully visible in the list of SPA delegates. Kim Jong Eun was selected at the 111 place (is it not sweet ?), Kim Jong Nam, an enemy of Kim Jong Eun and a half-brother of the leader, was not chosen. He’s supposedly under the protection of the Chinese police. How long ? We do not know.

Kim Jong Un: un dirigeant plus ouvert à l’international que son père ?

Kim Jong Un s’est entretenu dernièrement avec des diplomates et militaires venant de pays différents. Citons tout d’abord une délégation syrienne qui s’est rendue à Pyongyang. Elle a notamment rencontré Kim Jong Un, Kim Kye Kwan, Kim Yang Gon et Kim Kim Nam. Notons que toutes ces personnes sont très proches de la famille des Kim (excepté peut être Kim Kye Kwan qui a longtemps été en différent avec Kim Jong Il : En effet Kim Kye Kwan était marié à la traductrice de Kim Sung Ae : la belle mère détestée de Kim Jong Il). Il semblerait donc que ce soit la famille des Kims qui gère le dossier international : est-ce que cela ne vous rappelle pas l’époque de Kim Il Sung, le dirigeant nord-coréen qui avait laissé les questions internes à son fils et les questions internationales à lui-même ?

L’entourage de Kim Jong Eun – des personnalités fiables et fidèles – analyse photographique.

La visite de Dennis Rodman en Corée du Nord (elle s’est finie le 28 février) m’a également encouragé à observer l’entourage de Kim Jong Eun, lorsque celui-ci était en compagnie de « The Worm » et qu’ai-je remarqué ?

Tout d’abord, Kim Jong Eun parle difficilement en anglais. En effet, il a disposé d’un traducteur lors de son rendez-vous avec « The Worm ». A noter également,  le traducteur qui était aux côtés de notre leader était aussi celui de Kim Jong Il lors de la visite de Madeleine Albright en octobre 2000. A voir aussi, que ce sont toujours les mêmes gardiens du corps qui sont employés par Kim Jong Il et Kim Jong Eun (rendez-vous au texte La garde rapprochée des élites nord-coréennes).

Pure coïncidence ? Non, cela dénote du noyau très fermé des Kims :

Albright trad2

Le traducteur de Kim Jong Il (en 2000 – à droite en rouge) et de Kim Jong Eun (en 2013 – à gauche en rouge)

d1

North Korea Rodmand2

Le même garde du corps (source: Yonhap News)

Une interrogation demeure : qui sont les filles qui ont entouré Kim Jong Eun ? Des sœurs ? Ou peut être la sœur d’un garde du corps ? La similitude est frappante. D’après moi il s’agit de membres de la famille de Kim Jong Eun. La seule chose qui me navre est le regard triste de ces fillettes.

En ce qui concerne les autres personnalités à cet événement citons la présence de Choe Ryong Hae, le chef du Bureau Politique de l’Armée et un ancien fonctionnaire attache aux questions sportives en Corée du Nord, Ri Jae Il (un des directeurs du bureau de la propagande de la Corée du Nord), et de nombreuses autres personnalités.

2013-03-01-01-01

Les fillettes inconnues (dans un carré bleu), Choe Ryong Hae (dans un carré rose), Ri Jae Il (dans un carré vert), Kim Kye Kwan (dans un carré violet), Ri Soj Ju (la femme de Kim Jong Eun – dans un carré jaune)