Kim Jong Un visited the Kim Chaek University

According to the North Korean Rodong Sinmun, the Supreme Leader Kim Jong Un visited the Kim Chaek University of Technology to congratulate its teachers and researchers on the 70th founding anniversary of the university and have a photo session with them.

Continue reading “Kim Jong Un visited the Kim Chaek University”

Death of Ju Kyu Chang (1928-2018) – updated

According to the North Korean Press Agency KCNA, “Academician, Prof. and Dr. Ju Kyu Chang, alternate member of the Central Committee of the Workers’ Party of Korea (WPK), deputy to the DPRK Supreme People’s Assembly (SPA) and adviser to the C.C., WPK, died of pan-cytopenia to our sorrow at 20:30 on September 3, Juche 107 (2018) at the age of 89.”

Continue reading “Death of Ju Kyu Chang (1928-2018) – updated”

Some left but some stay: a quick review of the election to the SPA

Analyzing the list of people who were chosen at the new SPA (Supreme People Assembly of North Korea) election, we can notice that as usually the same people were chosen as in previous elections except some little changes. It would be a great challenge to analyze each person chosen to the SPA, therefore I would like to provide some information concerning only a minor part of these people.

The Jang dream team

Some people associated to Jang Sung Thaek (the uncle of Kim Jong Eun who was executed in December 2013) were chosen to the SPA session including:

Ri Chol – the former tutor of Kim Jong Eun – who was supposedly dead…according to South Korean newspapers.

Ji Jae Ryong – the DPRK ambassador to China- was also chosen. Ji Jae Ryong is considered as a former friend of Jang Sung Thaek. Jang Sung Thaek was responsible for his nomination as an ambassador of the DPRK to the former Yugoslavia in the 80’s.

Ri Kwang Gun – a NK technocrat who worked in Germany and Bangladesh – was also reelected. He was responsible for some of the business of the Jang family. Maybe some of them had betrayed Jang ? That’s also a possibility which may explain that they are still alive (I personally do believe that the reality is more complicated).

Interestingly Mun Kyong Dok (the head of the KWP in Pyongyang and a jovial friend of Jang Sung Thaek) was not elected.

Other nominations

Long-term associates of Kim Jong Il were reelected. This was done in order to maintain the Pact of Stability between Kim Jong Eun and the DPRK leadership. Among them we can quote:

Ri Ul Sol, Yang Hong Sop,  Jo Yon Jun, O Kuk Ryol, Kim Yong Ju (Kim Jong Eun uncle and Kim Il Sung brother), Kim Kyok Shik, Ju Kyu Jang, Kim Yong Dae, Kim Yong Nam, Kang Sok Ju, Ro Tu Chol, Pyong In Son, Choe Pu Il, Pak Pong Ju, Choe Hwi, Ma Won Chun, Jon Yon Jon, Kim Kye Kwan, An Kum Chol, Kim Kyong Hui, Kim Yong Chun, Sim Chol Ho, O Il Jong, Hwang Pyong So, Ri Kil Song (the former procurator of the DPRK, a 90 years old politician), Kim Wan Su, Kim Ki Nam, Pak Ui Chun, O Kum Chol, Thae Jong Su, O Su Yong (one of my favorite politician in terms of influence over the DPRK)…and many others

Own conclusions

The family of Kim Jong Eun is not fully visible in the list of SPA delegates. Kim Jong Eun was selected at the 111 place (is it not sweet ?), Kim Jong Nam, an enemy of Kim Jong Eun and a half-brother of the leader, was not chosen. He’s supposedly under the protection of the Chinese police. How long ? We do not know.

Corée du Nord 1 Chine 1

D’une part Kim Jong-eun s’est entretenu avec le président mongol Tsakhia Elbegdorj (tout en évitant toute conférence officielle), d’autre part les autorités de propagande nordcoréennes se sont fait le plaisir de souligner le rôle de la Chine dans le sanglant conflit avec la Corée du Sud afin de montrer que Pékin reste un allié proche de Pyongyang.

Au final la visite du président mongol en Corée du Nord a eu pour but de montrer que non seulement la Corée du Nord cherche de nouveaux alliés mais que d’autres part la politique militaire de la Corée du Nord n’infléchit pas: en effet les dignitaires mongols et nord-coréens ont eu tout particuliérement l’occasion de regarder des défilés militaires.

Il me semblerait que la Corée du Nord s’ouvre politiquement tout en restant principalement axé sur des partenaires asiatiques (du moins du point de vue politique), ece qui concerne les questions économiques, la coopération entre la Corée du Nord et des pays étrangers, elle ne se limite pas à l‘Asie.

Organisation d’une conférence des officiers politiques de l’APC

Entre le 22 et 23 octobre s’es déroulé une rencontre politique de l’APC ou ont pris la parole Kim Jong Eun et Choe Ryong Hae (directeur du bureau politique de l’APC). Furent présent également d’autres officiers militaires politiques tel que Choe Pu Il, Kim Wong Hong et Kim Chang Sop. A noter la présence de jeunes officiers de l’APC âgés de 30-35 ans.

2013-10-25-02-02

 

source; Rodong Sinmun

Kim Kyok Shik a été remplacé par Ri Yong Gil à la tête de l’armée nord-coréenne

Kim Kyok Shik n’est plus le leader de l’APC. Celui-ci a été remplacé par Ri Yong Gil. Certains analystes considèrent que Kim Kyok Shik a été démis de ses fonctions suite aux événements de Panama. Ri Yong Gil est plus jeune, moins expérimenté. L’agence de presse nord-coréenne a indiqué dans ses communiqués que Ri Yong Gil est le nouveau chef de l’armée nord-coréenne. Cette nomination est probablement du aux festivités du 9 septembre (fête nationale nord-coréenne) qui sera très probablement suivit par d’autres nominations. Ri Yong Gil est considéré comme un officier moins rugueux que son prédécesseur.

rygRi Yong Gil

Décès d’une ancienne petite amie de Kim Jong Eun: Info ou intox ?

Les médias sud-coréens cherchent-ils à provoquer les élites nord-coréennes ? Un article du Chosun Ilbo affirme que Hyun Song Wol aurait été assassiné avec d’autres membres de l’orchestre Unhasu avec lequel elle travaillait. Hyun Song Wol était une ancienne petite amie de Kim Jong Eun.

hsw

Kim Jong Eun et Hyun Song Wol (source: Yonhap)

D’après moi cette information serait plutôt factice et irréelle. La presse sud coréenne exagère parfois les informations obtenus par ses sources. Dans le passé, ces médias ont destitué Pak Nam Gi, Kim Jong Gak et Kim Jong Chun. Tous sont vivants et d’eux d’entre eux continuent d’occuper des postes importants en Corée du Nord.

En diffusant des informations peu surs basés sur des témoignages peut-être réel mais probablement déformés par la presse (qui cherche à attirer l’attention de ses lecteurs), les médias sud-coréens ne facilitent pas la tâche de ceux qui cherchent à stabiliser la situation sur la Péninsule Coréenne ou de ceux qui cherchent à améliorer le sort de la population nord-coréenne.

Choe Pu Il en visite officielle en Mongolie

cpi

Choe Pu Il en Mongolie (source: Agence de Presse de Mongolie)

Une délégation nord-coréenne a été accueilli par le président mongol Elbegdorj. De source non-officielle, il semblerait que Choe Pu Il (en rouge sur la photographie), ministre de la Sécurité Publique nord-coréenne, ait évoqué le dossier des réfugiés nord-coréens ainsi que la possibilité de former des agents frontaliers mongols par les services spéciaux nord-coréens. A noter : Choe Pu Il fut vêtit de vêtements civils et non de son costume militaire. Est-ce un hasard ?