Un nord-coréen employé à la mairie de Séoul a été arrêté après avoir été accusé d’voir transmis une liste de 10 000 réfugiés nord-coréens aux autorités nord-coréennes. Des informations concernant leur cadre de vie ont également été transmises. Cette opération risque de sérieusement de semer le trouble parmi les réfugiés nord-coréens basés en Corée du Nord.

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.