La Corée du Nord évolue ? Oui en effet nous en avons des preuves irréfutables : d’une part elle s’ouvre à l’étranger (il faut savoir qu’ont lieu à présent les premières foires commerciales sino-nord-coréennes), et enfin à sa tête semble être une famille farceuse et joviale : que demande le peuple (nord-coréen) ?

Une chose est sure : celui-ci demande des changements : en effet les réformes économiques ne concernent que certaines parts de la population (les habitants de la capitale, certains agriculteurs et de gros chaebols nord-coréens), les autres continuent de souffrir.

Mais est-ce si facile de réformer la Corée du Nord ?

Hélas non et les raisons pour cela sont nombreuses. D’une part (comme l’affirment bon nombre de médias cela est dû à la boîte de Pandore qui s’ouvrirait en cas de réformes, en effet alors les nord-coréens auront accès aux informations étrangères et ils se soulèveront alors,..)

Pour ma part, étant aussi d’accord avec l’avis précédant, j’ai choisi deux autres motifs qui sont rarement invoqués par la presse :

L’impact de l’idéologie nord-coréenne :

L’idéologie du Djoutche (l’idéologie développée par le président de la Corée du Nord Kim Il Sung. Elle repose sur une société sans classes ainsi que sur l’idée que le peuple est le maitre de la révolution tout en étant autonome de structures sociales, économiques et politiques qui lui sont étrangères) est ancrée en Corée du Nord dans le peuple nord-coréen. Cette idéologie repose également sur le culte de la personnalité. Si celle-ci ne serait pas si forte, pourquoi alors les réfugiés nord-coréens ne regretteraient pas ce système (pour certains d’entre eux) et pourquoi ils pleurent la mort de leur président éternel : Kim Il Sung ? L’idéologie du Djoutche a également eu sa version économique : la méthode Chongsan-Ri et le système de travail Taehan. Imaginez un pays dont l’économie repose sur ces méthodes : serait-il si facile de faire évoluer les mentalités ? Imaginez un pays où le culte de la personnalité est omniprésent. Il a été dur de faire évoluer les mentalités de l’Europe Centrale, quand sera-il dans le cas nord-coréen ?

La politique militaire :

Au jour le jour je m’occupe des élites nord-coréennes. En remarquant que celles- ci évoluent peu (ou alors les affaires restent dans les mains des familles concernés), nous remarquons que les structures militaires restent dans les mains de membres de certaines famille. Du point de vue idéologique il est à noter que le rôle de l’armée ne change pas depuis…60 ans. Depuis toujours l’armée est l’armée du parti mais aussi un acteur économique actif important. Celle-ci est aussi présente dans les structures économiques et son rôle est toujours le même, non seulement veiller au parti mais également reconstruire le pays. Il faut savoir que l’infrastructure du pays a été partiellement reconstruite par l’armée. Tout cela signifie que des futurs changements économiques en Corée du Nord passeront obligatoirement par l’armée. Néanmoins un problème se présente : jamais n’ont été remarqués des militaires lors des entretiens économiques entre la Chine (le principal partenaire économique de la Corée du Nord) et les nouvelles élites nord-coréennes. Ne faudrait il pas alors tendre la main aux militaires afin d’espérer des changements tangibles en Corée du Nord ?

La centrale électrique de Huichon a été construite par les soldats de l’armée nord-coréenne (source : Naenara)

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.